AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mentalité du blackeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aazzlaaroth
Nouveau


Nombre de messages : 24
Localisation : Besançon, au pays des vaches
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: La mentalité du blackeux   22/07/09, 01:28 am

Bonsoir, je crée ce sujet parce que je commence à avoir un gros problème avec les prétendu blackeu de ma ville, je voudrais savoir si je suis un débile ou si j'ai compris.
Le black métal, outre satan et tolkien pour certains, s'inspire bien de Nietzsche, non?
Je voudrais qu'on m'explique pourquoi dès que l'on parle à un blackeux, on se fait envoyer chier et la personne en face tire une gueule trop irréaliste pour être naturelle. Je voudrais qu'on m'explique ce qu'il y a dans le BM qui incite à ce genre de comportements superficiel au possible.
Je suis d'accord que le black, c'est pas de la tolérance et du lapin rose en cachet, mais il y a une limite, je pense, entre être un blackeu (avec ce que ça implique d'individualisme, et le fait que l'on soit pas toujours aimé (( nihilisme, mépris de l' humain EN GENERAL et tout ça...)) et la superficialité, parce que chez certains, ça fait vraiment je joue mon méchant, je me donne un genre (un peu dans l'esprit vikernes dans LORD OF CHAOS").
Bref, je compte pas refaire le monde, mais j'aimerais votre avis sur cette question, et que vous éclairiez les points que j'aurais oublié ou mal compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackorchid
Nouveau


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 02:02 am

Comme partout, certains aiment se donner un genre. Je trouve ce genre d'attitude infantile et surtout inutile. Quand tu es profondément misanthrope, au lieu d'aller boire des bières à ton bar préféré et de tirer une tête de six pieds de long, tu restes chez toi ou tu pars te ballader (en forêt pourquoi pas ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hybrid71
Nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 03:50 am

C'est un sujet ki m'intéresse ça. On sait ke tout mouvement musical correspond à un style de vie et à une tenue vestimentaire (ex à la grosso merdo : les lascars et leur survert' lacoste et leur approche envers le bisness et les nanas ). Kand j'avais 16 17 piges , je sais ke je m'identifiais énormément au mouvement black metal, j'avais la panoplie du parfait guerrier des ténèbres avec une bibliothèque composé de bouquin style aleister crowley, lavey, un culte pour l'ésotérisme profond, et une tenue vestimentaire ki correspond à tout ça (et je croyais profondémment à ça)! C'est con à dire, mais souvent l'habit fait le moine!! Blasé du renfermement d'esprit qu'apporte le black metal (en effet ce milieu se veut vachement intolérant envers certaines façons de pensées et certaines valeurs ki peuvent dérivé du cliché "black metalleux"), je suis allé voir ailleurs dans d'autres styles de musique ki ont d'autres valeurs ( car chaque style musical à ses valeurs). Je sais ke je suis revenu à ce style musical, mais des expèriences dans d'autres univers m'ont apporté une ouverture d'esprit et une diffèrente spirirtualité ke le stéréotype "black métalleux" misanthrope, nihiliste, individualiste et renfermé d'esprit.
Pour moi le black metal , c'est un défoulloir, une provocation à toutes les valeurs spirituelles établies par la socièté tout comme le punk est un défouloir contre la hiérarchisation et l'élitisme actuelle que nous impose le gouvernement. Je pense k'il faut faire la part des choses, prendre ce qui est bon pour ton individualité et rejeter ce qui ne te coreespond pas, sinon le black métal se résume à une étiquette que l'on te colle sur ton front.
Je sais ke ce mouvement apporte du bon, il apporte une réflexion sur les religions, sur l'approche de la mort, sur un mysticisme de tout ce ki se rapproche à l'ésotérisme et au paranormal (je parle pour moi).
Je sais pas vraiment si il y a de vrai black métalleux ou pas, ce qu'ils nous unis en tout cas dans les concerts, c'est avant tout la musique, ensuite il y a les blackeux ki se disent puristes parce qu'il s'identifie à un groupe et au mouvement, pour moi ça fait groupie, tout comme les ados nanas à l'époque des boys band.
Nietzche, c'est un philosophe ki est souvent cité dans les réfèrences des inspirations des groupes, après savoir si ça fait black métal ou pas , je sais pas,
Pour moi ce ki est black métal, c'est une façon de jouer d'un instrument ou une façon de crier dans un micro,une ambiance malsaine et le fait d'aborder des thèmes spécifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2269
Age : 31
Localisation : Isère / Ain
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 08:26 am

A mon avis, les personnes dont tu parles sont dans l'adolescence, 15-18 ans ?
Des gens qui n'ont pas encore atteint la maturité et le recul nécessaire pour aborder le Black Metal, qui n'ont pas compris que pour l'immense majorité des cas, tout ça n'est que du folklore.

_________________

Wind Of The Might Forests...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figedansletemps.com
O.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 31
Localisation : Ain / Rhône
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 01:33 pm

Ouais, faut arriver à dépasser les clichés quoi...
Par contre pour Nietzsche je suis pas certain que ce soit une influence majeure dans le BM. A la base, le black c'est un mouvement anti-chrétien en Scandinavie. Donc, étant donné l'intérêt très limité que je porte à la philosophie, je sais pas si lui s'inscrit dans cette veine là. Je pense que certains groupes s'en sont servis pour leur vision élitiste du black metal (ce qui ne tue pas rend plus fort ou une connerie du genre), mais j'irais pas jusqu'à généraliser son influence à tout le black metal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.landofice.tk/
Wolf
Doomed
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : France
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 04:25 pm

S. à bien résumé le truc tout ça c'est du folklore; entre 15 et 18 ans on peut effectivement adopter le look blackeux etc., mais bon quand on prend de l'age on s'apperçoi que tout ça n'a que très peu d'impacte sur les autres et son environnement directe, ou alors on passe vraiment pour un gros blaireau.

Après je crois que chacun vi le truc à sa manière, mais perso vivre tout seul dans ma cave à écouter des groupes BM de merdes pour faire "true evil" à longueur de journée, ça me gaverait bien vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2269
Age : 31
Localisation : Isère / Ain
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 06:03 pm

Concernant Nietzsche, je pourrais citer la compil' de Hate Forest on ne peut plus explicite : Nietzscheism.

_________________

Wind Of The Might Forests...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figedansletemps.com
Aazzlaaroth
Nouveau


Nombre de messages : 24
Localisation : Besançon, au pays des vaches
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   22/07/09, 11:15 pm

effectivement, Nietzsche n'est pas l'influence majeure du black, mais elle est sous jacente (nihilisme, dégoût de la société, haine de la religion et des valeurs morales), mais ce que je voulais savoir c'est surtout si le genre d'attitude que je qualifie de blackeux lamentable est plus ou moins normale( genre 15-18 ans), parce que les gens que je vois comme ça ont parfois plus de 20 ans et ça m'inquiète un peu.
Que le sujet ne soit pas interressant pour certains me dérange dans le fait qu'il semble tabou, mais je respecte tout à fait le choix d'hybrid71.
Et j'en arrive au folklore : le milieu du black est-il réellement ce qu'il semble être? Est-il réellement si superficiel?
Je ne pense pas, et je voulais en discuter avec des gens qui ont une manière de penser autre que le blackeux moyen( les discussions sont plus riches, on va dire ça comme ça).
Merci beaucoup pour vos réponses et désolé d'avoir posé une question qui semble débile, j'en avais besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allah
Metalcoolique


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   23/07/09, 11:47 am

Aazzlaaroth a écrit:

Et j'en arrive au folklore : le milieu du black est-il réellement ce qu'il semble être? Est-il réellement si superficiel?

Pour moi oui, les "blackeux" en général se font passer pour des durs, misanthrope, nihiliste, sataniste etc., mais ils ne sont pas différent des autres : la preuve, ils sont obligés de s'habiller d'une certaine façon pour se sentir appartenir à un mouvement. Des remarques, j'en essuie souvent en concert, et souvent de la part de pelés qui n'y connaissent rien en black, mais qui croient valoir mieux que moi car ils ont une veste à patch, un treillis et des rangers. Enfin bref moi j'y fais plus attention, les vrais passionnés et les personnes intéressantes je les connais, ou je vais les connaître, mais c'est certainement pas eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf
Doomed
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : France
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   23/07/09, 12:42 pm

Une question n'est jamais débile... il vaut mieux la poser que de raconter des conneries en se la jouant Monsieur BM Science Infuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aazzlaaroth
Nouveau


Nombre de messages : 24
Localisation : Besançon, au pays des vaches
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   25/07/09, 01:08 am

Ok, merci énormément, vos réponses m'ont beaucoup aidés (je me posais serieusement la question de se j'avais abordé le BM "correctement" .Merci à tous.

EDIT : Je vous remercie encore et je suis content de voir que je peux causer musique avec des connaisseurs pas bornés.
Je rattaque sur ce que l'on disait sur les influences : Je sais que le mouvement est avant tout une gueulante face à la religiosité du monde et à la folie qui frappe l'humanité et que l'on appelle société de consommation( ou chemin de l'abattoir, voyez ça comme vous voulez), et je sais aussi que nietzsche n'est pas l'influence de base du BM, mais je la trouve de plus en plus prononcé( on a troqué le démon cornu contre un antéchrist moustachu? )
Mais le gros truc qui me gène, avec les "trve blackeux de merde" c'est bien le rejet systématique de toute chose qui n'est pas la leur.
Je m'explique : dès que je parle zik avec un d'eux, je me retrouve confronté à "tes groupes c'est de la merde, c'est du faux black", je m'en fout, mais c'est énervant à force, y a pas de dialogue (quoique ils font pas d'efforts pour le rendre interressants) constructif.
Cette mentalité étriquée, est, je pense, en contradiction avec le black, il faut une sacré ouverture d'esprit pour supporter les idées véhiculées, la qualité du son parfois merdique, et le style en lui même dans son son primitif. De plus, beaucoup de groupes ont des paroles plus recherchées que le simple "hailm sathana" (poèmes, littérature et tout et tout....), il est donc nécessaire d'avoir une certaine culture pour pouvoir aprécier pleinement ce style, et cette intolérance forcée est pour moi en contradiction avec les valeurs du black.

Voilà, c'est dit, ça n'a servi à rien, mais fallait que je le dise à des gens, merci beaucoup, désolé de vous souler avec ça, ça va beaucoup mieux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine_Scania
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   26/07/09, 06:27 pm

Sujet intéressant! Car j'ai souvent remarqué ça en concert(j'ai fait un topic dessus)

Le 1er truc, c'est que la plupart des (15-20) qui se disent "black metalleux" avec toute la panoplie(rangers,treillis,vest avec 30 patchs etc) sont pas vraiment des connaisseurs..je généralise pas(je connais un gamin d'à peine 15 ans qui a une culture musicale et surtout ds le milieu du BM assez énorme) mais ce jeune là n'a pas besoin de toute cette panoplie ridicule pour se sentir exister(d'ailleurs la plupart de ses amis/es n'ont rien à voir avec le milieu) et c'est tant mieux car je trouve vraiment con de choisir ses amis/es en fonction du style musical seulement...(bon j'avoue, j'aurais de la peine à m'entendre avec quelqu'un qu'écoute du rap de cité)!

2ème truc: je pense vraiment que les vrais amateurs de cette musique se situent plus dans la tranche d'âge (20-40 ans) que (15-18)...la plupart n'ont pas la maturité nécessaire et il existe même des jeunes qui deviennent des larves à cause de ça(abandon des études à partir de la 3ème, drogues, cuites de fou tt les weeks ends etc ) au final ça donne pas des gens intéressants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dylfosat
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   27/07/09, 09:28 pm

S. a écrit:
Des gens qui n'ont pas encore atteint la maturité et le recul nécessaire pour aborder le Black Metal, qui n'ont pas compris que pour l'immense majorité des cas, tout ça n'est que du folklore.

Je ne suis pas d'accord avec ça. Certes, les corpses paints, les "Hail Satan" à tout bout de chant, etc... ça fait partie du folklore. Mais le black metal reste un état d'esprit et une manière de voir le monde tout à fait sérieuse pour un bon nombre de blackeux. Je dirais qu'il y a deux catégories de blackeux, ceux qui écoute du black pour, comme le disait je sais plus qui au-dessus, se défouler ou parce qu'ils recherchent juste une musique extrême, et l'autre catégorie qui ne fait pas que écouter, qui vit le black metal et qui pense black metal (nihilisme, misanthropie,...).
Et au contraire de tout ce qui a été dit, pour moi le black n'est pas que de la musique, ça va beaucoup plus loin et ceux qui comprennent pas ça ne comprenne pas le black metal.
Cependant vous avez l'air de penser que ce sont ceux qui ont la parfaite panoplie du beumeux (treillis, cheveux longs, perfecto à patches,...) qui vivent le black metal (j'entends par là qui n'écoutent pas que pour la musique) mais se sont surtout les jeunes qui sont comme ça, qui recherche leur identité et qui changeront dès qu'ils se seront fait engueuler par leurs parents ou que leur nana leur dira qu'elle aime pas du tout ses fringues.
Beaucoup ne sont pas comme ça. Par exemple moi, je m'habille aussi bien en beumeux que "normal", ça m'empeche pas d'avoir mes idées, aussi extrêmes soit-elle et de vivre le black metal comme je l'entends. On peut être misanthrope et nihiliste sans pour autant vivre au fin fond d'une grotte. Bien au contraire, c'est parmis les humains et la société même qu'on se rend compte chaque jour qu'on a fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.everyoneweb.fr/arsfunebris/
Aazzlaaroth
Nouveau


Nombre de messages : 24
Localisation : Besançon, au pays des vaches
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   28/07/09, 03:26 pm

Et je comprends tout à fait ton point de vue, moi même, je suis tout le temps foutu en noir, je met plein de t-shirts de groupes BM et je mets tout le temps des rangers, pas poiur faire le beau, mais pour faire un choix. Je pense que le gros problème qu'on peut avoir avoir le public BM, c'est que certains ont l'air true, l'air seulement, et d'autres ne correspondent pas au "profil" du blackeux type, et la deuxième catégorie est somme toute généralement plus interressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine_Scania
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   28/07/09, 07:37 pm

Le problème, c'est qu'avec ces gaillards(surtout les 15-18), sans tous ces artifices(longs tiffs,rangers 20 trous,treillis, marteau de Thor, ceinture cartouchière etc) bah y sont pas grand chose!

J'ai vrmt rien contre le fait qu'un gars vive à fond sa musique en s'habillant tout en noir, en mettant un t shirt d'un bon groupe...c'est même bien car y montre ses goûts!!

Par contre, j'ai vrmt plus la haine contre ces adolescents qui disent "vivre black metal" et qui sont parfois de gros incultes!(j'ai posé qq questions à un de ces gamins à un concert et il était incapable de me donner une définition du mot Mjöllnir et du nihilisme) pourtant il avait tout l'attirail et 2 beaux pendentifs du marteau de Thor!!!

Mais je comprend ces ados, c'est vrai que "ça fait bien de se balader " comme ça en ville, ça choque les gens...trop rebel!
Pour moi c'est juste de la pose ça rien d'autre, c'est pas "vivre black metal" faut arrêter...pour moi un gars qui "vit black metal", c'est un mec qu'a une énorme culture de cette musique, qui est prêt à débourser bcp d'argent pour une tape hyper rare etc ...et bien souvent il a plus de 18 ans, croyez moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velvet666
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   11/09/09, 05:27 am

Les poseurs existent dans tous les milieux. J'ai toujours été méfiant envers les cliques et les rassemblements par look ou par modes… sans le faire consciemment.
Va voir dans le HipHop si c'est pas pire encore! Chez les skaters, certains musiciens, le milieu artistique, de la mode…

Pour te citer un sociologue: "certaines personnes cultivent un look ou une attitude pour cacher leur pauvreté intérieure…"

Je croyais que le BM, en gros, était un trip hyper-individualiste, non?
Ou bien même juste de la musique à la base?


Dernière édition par velvet666 le 14/09/09, 04:21 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf
Doomed
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : France
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   11/09/09, 12:49 pm

A prioris c'est toujours comme ça que j'ai vu et apprécier le Black metal, à savoir vivre le truc comme un trip individualiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Error #4
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   21/10/10, 10:39 pm

N'ayant qu'une ancienneté mineure dans l'univers du BM, ce n'est que maigrement que je m'exprimerai sur cette question.
Il semble être une idée consensuelle que le BM supporte une imagerie extrêmement collante et futile, parfois difficile à séparer de tout l'apport conceptuel étonnement dense.

Nihilisme, misanthropisme, satanisme...peu importe le générique employé; il est une bannière certaine sous laquelle la plupart des ressortissants de cette musique se rassemblent; sous une sorte d'acuité existentielle acérée. Étant un grand fan de Sartre et plus particulièrement de sa philosophie existentialiste; le BM me permet d'extérioriser une angoisse existentielle de façon saine; et surtout d'appréhender, humainement, une frange de sentiments méprisés, à tort considérés comme malsains et dégradants : le désespoir et la solitude. Dans ce paysage de désolation alors posé, le BM fait pour moi acte de lentille entre mon "moi" intrinsèque et une globalité extrinsèque décadente; le BM n'est autre que le voyage dans les affres de l'âme humaine : voyage cosmique, conscient et consenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaaor
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   15/11/10, 02:12 am

Diogene a écrit:
N'ayant qu'une ancienneté mineure dans l'univers du BM, ce n'est que maigrement que je m'exprimerai sur cette question.
Il semble être une idée consensuelle que le BM supporte une imagerie extrêmement collante et futile, parfois difficile à séparer de tout l'apport conceptuel étonnement dense.

Nihilisme, misanthropisme, satanisme...peu importe le générique employé; il est une bannière certaine sous laquelle la plupart des ressortissants de cette musique se rassemblent; sous une sorte d'acuité existentielle acérée. Étant un grand fan de Sartre et plus particulièrement de sa philosophie existentialiste; le BM me permet d'extérioriser une angoisse existentielle de façon saine; et surtout d'appréhender, humainement, une frange de sentiments méprisés, à tort considérés comme malsains et dégradants : le désespoir et la solitude. Dans ce paysage de désolation alors posé, le BM fait pour moi acte de lentille entre mon "moi" intrinsèque et une globalité extrinsèque décadente; le BM n'est autre que le voyage dans les affres de l'âme humaine : voyage cosmique, conscient et consenti.

Salut à tous,

Je trouve que c'est une bonne définition du black metal, enfin, de son "utilité" vis à vis de certaines personnes.
Effectivement, je partage comme toi la passion de ce style musical pour extérioriser des angoisses, des peines ou autres sentiments. Peut-être que les cris que nous pouvons émettre ou seulement écouter nous apaisent intérieurement ( par exemple, l'écriture de textes faits de pensées intimes "criées" sont moins compréhensibles, et peuvent donc soulager quelque part l'individu ? J'ai l'impression de me retrouver chez le psy en disant ça, bizarre ).
Ce serrait intéressant de savoir combien de personnes qui écoutent du black partageraient cet avis !

Néanmoins, ce ne sont pas mes seules motivations, la culture scandinave, les thèmes historiques etc... en sont d'autres .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulfur
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   13/05/11, 03:35 am

Pour commencer avec Nietzsche, je ne connais pas beaucoup cet auteur mais je l'ai un peu étudié. Et vous savez rien qu'en faisant au moins l'effort de lire la généalogie de la morale (ce qui est un minimum quand on cite Nietzsche) on comprend vite que la plupart du temps dans le Black ceux qui évoquent Nietzsche n'ont rien compris. Il le dit clairement à la fin de la troisième dissertation que le nihilisme c'est la merde, c'est une putain de maladie, une dégénérescence physiologique. Selon lui c'est par la volonté que s'exprime la nature de l'individu. Et la volonté du rien (le nihilisme) c'est la volonté du faible, personnage qui n'a absolument aucune puissance. Nietzsche était un grand positif, toujours à prôner l'espoir en la nouvelle génération de fort qui arrivera pour écraser les faibles qui ont prit le contrôle par l'inversion des valeurs. C'est donc carrément de la merde de dire que Nietzsche c'est trop dark ou ce genre de conneries... Comme je l'ai dis, je ne m'y connais pas un max mais quand on cite quelqu'un on fait au moins l'effort de maitriser ce que l'on dit...

Ensuite par rapport aux poseurs et autres true, trends. En étant attentif on remarque vite que l'apparition des trends s'accompagne de l'apparition d'autres individus, à savoir les anti-true. Cette espèce là est assez particulière puisqu'en générale ils ont l'air finalement assez prétentieux (du genre "c'est moi qui décide de ce qui est à prendre au sérieux"), et assez détaché du genre musical. On dirait que ces types là sont tellement superficiel qu'il leur faut avant tout ne pas ressembler à un blackeu! Avoir les cheveux long, le perf, les rangos, cela est hors de questions pour eux. Je ne défends pas les trends et les fameux trues évidemment mais ce que je suis en train de dire c'est qu'il y a des types qui en font tout une histoire, et pour rien! Putain quel intérêt? L'autre jour je suis allez à Nantes pour voir un concert de Endstille et Merrimack. Je connais personne sur Nantes. Entre deux groupes je suis sortis boire une bière dehors (seul puisque je connaissais personne) et là y a des espèces de boulets qui s'approche de moi et mettent du jazz avec leur portable genre pour me casser les couilles. Ce qui m'a énervé ce n'est pas qu'ils m'aient pris pour une caricature, ça je m'en fou un peu, mais c'est plutôt qu'ils se croient assez supérieurs pour faire les malins, surtout qu'ils étaient venus que pour cela puisqu'ils ne sont même pas allez voir le concert... Perso je dis qu'à un moment faut pas déconner non plus... J'écoute du black, je porte des rangos, une cartouchière, et alors? Putain mais sans déconner et alors?

Pour finir, de ce que j'ai pu voir de l'ambiance du métal, en générale ce sont des types qui se réunissent pour s'éclater. Dans le black c'est un peu différent. Ce que j'ai observé (et vécus aussi), c'est qu'en concert de black (avec un bon public hein), eh bien c'est la réunion d'une espèce de masse de solitaire. Les types s'en foutent de partager avec autrui mais c'est justement parce qu'il y a autrui que ce que l'on partage devient plus fort. Et puis c'est logique, être complétement bourré, faire des headbangs tout en rêvant de bombe thermonucléaire c'est encore plus bon quand tu te dis que le chevelu qui est à coté de toi est lui aussi entrain de péter les plombs dans sa dimension (un headbang tout seul c'est moins magique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
War & Hatred
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : France Nordique
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   16/06/11, 11:58 am

Je m'exprime à ce sujet en partant de mon expérience personnelle.

Pour ma part, le black metal m'a tout de suite attiré parce qu'il se distingue nettement des autres genres de musique en proposant un mode de pensée et un mode de vie bien établi, son originalité fait son charme.
Etant à la base de nature timide, le black m'a en quelque sorte permis de faire ressortir ma personnalité.
Mais le plus important, c'est que j'ai ressenti des choses qu'aucun autre genre de musique ne m'avait fait ressentir jusqu'alors:
sentiment de puissance, supériorité de soi même...
Ce n'est peut être pas votre cas mais moi ça l'a été, et puis bon j'étais jeune (16 ans).

Je ne vais pas m'appesantir sur mon existence, mais comme tout jeune innocent et naïf, je me suis forgé et pas mal de personnes m'ont déçu.
A chaque déception (amis, amour, vie sociale en général...), une chose restait parfaite à mes yeux: ma musique, qui ne m'a jamais déçu.
Ca peut paraître puérile de baser ses sentiments sur la musique, mais avec le black metal justement c'était différent, je le répète, des autres genres de musique.
J'ai donc appris ces dernières années à me donner une façade respectable (opposée à tous ces branleurs qui m'ont déçu),
d'être froid et fermé à ce qui est extérieur à mon univers (même les métalleux non blackeux),
car à trop faire confiance et à être trop tolérant, les gens ne me chiaient que mieux dessus.
Je ne suis définitivement pas tolérant, car les gens ne le sont pas pour moi, n'essaient pas de me comprendre,
donc je ne vois pas l'intérêt de faire des efforts pour les autres.
Le black metal me permet cet égoïsme d'autant plus facilement. Après pour la misanthropie, je l'ai toujours été plus ou moins étant petit, ça s'est confirmé avec le black.
Ne pas sortir, voir uniquement un nombre restreint de personnes, n'aller qu'à des concerts de black quelquefois par an, ça me convient.

Désolé si je parle beaucoup de ma vie, il s'agit simplement d'illustrer les arguments qui vont suivre.

Je suis en couple avec quelqu'un qui trouve les blackeux complètement ridicules, moi de mon côté je trouve que sa musique est à chier, malgré ce point de discorde, notre couple est uni, et je vis «l'amour».
Pas très black metal direz-vous, et c'est là où je veux en venir.

Pour moi, il n'est pas question d'avoir l'idéologie et de s'enfermer ou de ne pas l'avoir et considérer que c'est du folklore.
Pour moi, il s'agit d'adopter une idéologie qui vous correspond, et de savoir quels compromis vous seriez prêts à faire pour la garder et avoir une vie sociale épanouie à côté.

Après, je n'ai pas eu la chance (?) de traîner avec des blackeux car dans ma ville il n'y a que des goths, des métalleux et des coreux, avec qui je garde une distance de sécurité.
Je suis assez renfermé mais je ne me donne pas une telle image: je reste poli et correct avec les gens, mais je ne me confie pas, même avec mes «copains» les métalleux (distance de sécurité...).

Pour finir, la sensation que me procure le bm n'a jamais perdu en intensité, je ne me prétends pas unique, je revendique justement un style précis avec des codes, je refuse l'originalité pour entrer dans des stéréotypes, je ne l'ai jamais nié.
Cependant, j'estime avoir ma propre personnalité, mes propres opinions, mon propre parcours.

J'ai conscience que de vouloir jouer son true evil misanthrope est ridicule (ma copine en est la première agacée),
c'est pour cela que j'aime être seul de temps en temps (sachant que je ne connais pas de blackeux dans ma ville)
pour profiter de mes trips en toute liberté, dans une usine désaffectée ou dans une forêt, à écouter mes groupes, à fumer une clope et boire une bière seul (ça peut faire rire mais moi ça me convient).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodens
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   21/06/11, 07:19 pm

War & Hatred a écrit:
le black metal m'a tout de suite attiré parce qu'il se distingue nettement des autres genres de musique en proposant un mode de pensée et un mode de vie bien établi

putain c'est hallucinant d'écrire des choses pareilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Error #4
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   21/06/11, 08:01 pm

Citation :
Après pour la misanthropie, je l'ai toujours été plus ou moins étant petit, ça s'est confirmé avec le black.

Le BM n'impose pas une liste de critère à adopter pour y adhérer. Sois toi-même, fous-toi des codes et contente toi juste de ressentir la musique le plus purement possible. Le reste, on s'en branle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songes
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   21/06/11, 08:08 pm

Restons conscients que le 80% des groupes de Black Metal sont ridikvlts et que le même pourcentage de ses adeptes se disent élitistes alors qu'ils sont tout autant insignifiants que n'importe qui sur cette planète (du genre je suis un gros raté, mais je camoufle mon isolement en disant que je l'ai choisi parce que je suis misanthrope et individualiste).
Bref, il y a une proportion de gens intéressants/cons dans le B.M identique à celle qu'on trouve dans n'importe quelle communauté formant notre société.
Et musicalement parlant, c'est un créneau comme un autre pour arriver à un stade de "maturité musicale" (le terme est assez mauvais, j'en conviens), qui te permettra d'apprécier la bonne musique au sens le plus général, sans restriction de genre.
Donc je dirai que les gens concernés par les clichés de "la mentalité du Blackeux" ne sont qu'en cours de chemin, le chemin menant à la réelle mélomanie (et je ne suis pas en reste).


Dernière édition par Songes le 30/06/11, 10:43 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seven-seals.blogspot.com/
War & Hatred
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : France Nordique
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   30/06/11, 10:12 pm

Nodens a écrit:
War & Hatred a écrit:
le black metal m'a tout de suite attiré parce qu'il se distingue nettement des autres genres de musique en proposant un mode de pensée et un mode de vie bien établi

putain c'est hallucinant d'écrire des choses pareilles.

C'est ce que je pense et c'est ce qui me plaît.
J'écoute une musique aux codes vestimentaires et idéologiques bien définis (l'attirail du blackeux, satanisme, bière etc... c'est une réalité, que ça plaise ou non, pour moi un mec qui n'assume ni style ni idéologie ne peut être un blackeux),
je ne me prétends nullement original et je ne cherche pas à être unique ou à jouer un rôle;
je m'y identifie simplement, car ça me correspond, et je l'apprécie à sa juste valeur.
Certes il ne faut pas s'identifier et baser sa personnalité uniquement sur une musique, mais de mon côté disons que ce fut une influence.

De nos jours, la plupart des gens veulent paraître «cool» (musique cool, style cool, mode de pensée cool...), il s'agit d'une attitude hypocrite pour se sentir exister.
Ils se la jouent tolérants mais au final ils trouveront toujours que le black est à chier et que lady gaga c'est «cool».

Eh bien je dis que ma musique n'est pas cool, c'est une musique de sataniste buveur de bière et violeur de tombes,
née du sang de ses membres et du feu des églises incendiées, basée sur la haine, la mort et le satanisme...
Un nihilisme misanthrope exacerbé en somme.
je me sens exister à travers un style qui paraît ridicule et alors?
L'avis des autres importe peu, pour moi ce n'est pas ridicule car j'en saisis le sens, je suis bourré des préjugés que peuvent avoir les gens sur ce milieu et j'en suis fier.

Je ne suis pas un tolérant hypocrite qui brade les valeurs de sa musique, tout ça pour au final se faire bouffer par les autres qui imposent leur musique de merde.



Ceci étant, j'essaie de varier mon champ de réflexion (je m'intéresse au cinéma des autres cultures, j'écoute pas mal de musique classique...), mais je ne laisserai jamais rien prendre le pas sur ma musique, et surtout pas au nom de la «tolérance».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mentalité du blackeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mentalité du blackeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mentalité du blackeux
» Damme Gorgoth
» Dans la série OSBpas du tout
» [Dubaï 2010] Intamin
» La folie des années 60.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chaos Sonore :: Autour de la Musique-
Sauter vers: