AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos derniers achats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant
AuteurMessage
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   25/02/12, 02:58 pm

Triarii - Exile. Digisleeve. Le nouvel album du one man band allemand. Les habitués ne seront ni surpris, ni dépaysés, mais peut être déçus par la longueur de l'opus qui culmine difficilement à 30 minutes. Néanmoins, la démarche de Triarii ne change guère, et pour notre plus grand plaisir. Avec Exile, Triarii nous emmène sur les sentiers de la musique néo-classique militariste, avec quelques incursions industrielles sur certains titres.Triarii reste une valeur sûre.

Sektemtum - Aut Caesar, Aut Nihil. Digipack. Après avoir vu le clip promo, et la vidéo, je m'attendais à quelque chose de plus linéaire et moins sauvage, mais j'avais de toute façon accroché au titre "Aut Caesar, Aut Nihil". Ce que l'on note en premier lieu, c'est la variété du contenu de l'album. Je n'en suis qu'à 5 écoutes, mais bon, je donne mes premières impressions. Le combo français nous délivre un Black Metal crasseux, souvent rapide. En terme d'ambiances, les guitares et le chant me font légèrement penser au premier album de Khold "Masterpiss Of Pain", créent une sombre énergie négative, mais stylistiquement, le groupe puise son inspiration dans d'autres sphères. La musique se démarque par une production artisanale maitrisée, puissante, à cheval entre sonorités organiques et modernes .Ce "Aut Caesar, Aut Nihil" est une excellente surprise.

Drudkh - Handful Of Stars. Digipack. Sur cet opus le groupe a décidé de lever le pied et de donner un accent rock à ses compositions. Il ne s'agit pas de mon album de référence pour ce combo. Le groupe a voulu explorer de nouvelles idées sans vraiment aller au bout. Du coup, on reste un peu sur notre faim. L'album est agréable à écouter, mais ne fait pas l'effet d'un "Forgotten Legends" ou d'un "Autumn Aurora".

Drudkh - Eternal Turn Of The Wheel. Digipack. Le retour de la horde Ukrainienne, avec ce nouvel opus, Drudkh a voulu taper fort. On nous annonçait un retour aux sources (argument souvent parachuté à tout va), le groupe a laissé de côté la nouveauté pour nous servir un opus qui fait honneur aux premiers albums. Le son de l'est est très marqué et il n'est pas rare de trouver des ambiances proches de celles de Nokturnal Mortum, bien sur, ici, il n'est pas question de plagiat, mais d'identité sonore propre à l'Ukraine. Drudkh délivre un Black Metal folklorique d'une qualité indéniable et ce retour dans le passé est aussi inespéré que jouissif.

_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodens
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   04/03/12, 04:39 pm

derniers trucs en date (dans le désordre stylistique le plus complet):

The Gathering - If_Then_Else LP: encore une très chouette réédition vinyl de chez Svart records (un label qu'il est bien), histoire de combler ma collection des hollandais planants. très bon album, bien produit avec une ambiance organique et chaleureuse. assez intimiste aussi, autant How to measure a planet est l'album du voyage et des grands espaces, autant celui ci est l'album du retour au foyer. aucun titre à jeter, quelques perles même et de belles trouvailles (bonne idée l'ensemble de cordes et cuivres). bref pas le chef d'oeuvre définitif de l'ex bande à Anneke, mais un très bon disque tout de même.

Grunt - Ritual of mortality K7: un live du projet noise/bruitiste de gros Mikko. sale, étouffant, dérangeant et pourtant j'y trouve un certain groove. très chargée en ambiance. c'est poisseux et c'est bon.

Sadistic Bliss - III K7: encore du noise dégeulasse, une demi heure de satu à fond avec en plein milieu une séquence quasi tribale avec des percu rituelles. dur d'accès mais vite réjouissant quand on a passé le barrage du son.

Dark Buddha Rising - Abyssolute transfinite LP: objet musical non identifié rituel et planant, avec quand même des morceaux de post hardcore très très noir dedans (par moments ça me fait même penser à du Fleshpress, pour dire). je suis en pleine découverte, j'ai encore un peu de mal à définir le truc mais ça me semble passionant.

Reverorum Ib Malacht - Urkaos DLP: les metalleux sont des gens parfois désesperants. ils vont se pignoler sur la première merde BM sans interêt alors qu'un album aussi incroyable sort dans l'anonymat le plus complet. et quand je dis incroyable c'est pas à la légère. RiM synthétise ici ses trois premières tapes pour nous offrir un BM religieux dans le plus stricte sens du terme (non non non, pas de branlette esoterico-orthodoxico-draconico-metteziciletermeabscondquevousvoulez). c'est même un contre pied complet de la triste façon dont la scène BM "religieuse" évolue. dépouillement intégral de l'artwork, son lo-fi caverneux, étirement des plages à n'en plus finir, pour ne plus former qu'une longue, une très longue prière. j'ai rarement entendu un album de black aussi introspectif à vrai dire. à bas la forme, ici on va complètement au fond des choses. une oeuvre majestueuse, très hermetique mais d'une densité incroyable.

Entombed - Clandestine cd: achat en doublon du first press trouvé en occas' à pas cher, histoire de remplacer ma vilaine réédition récente avec pochette qui pixelise. rien à dire d'autre, sinon que c'est mon préféré d'Entombed, qui suinte la mort, la crasse et le rock 'n roll par tous les pores. toujours awesome vingt ans après.

Aluk Todolo - Live at the music hall of Williamsburg K7: putain qu'est-ce que j'aime ce groupe! très bonne live tape, un peu courte (trois titres pour une petite demi heure) mais très bien captée. comme toujours avec eux on navigue entre indus mécanique et rock chamanique. les rythmes répétitifs installent lentement la trance avant que de brutales fulgurances noisy fassent dévier le tout. inclassable et hautement addictif.

Prodigy - The fat of the land DLP: autre doublon, acheté en vinyl histoire de faire des raves punks dans mon salon. je détaille pas non plus le contenu, vous êtes tous censés connaitre cet album par coeur.

Godflesh - Streetcleaner cd: réédition de cet album culte remasterisée par Justin Broadrick avec plein de bonux. il était temps que je m'y mette quand même! une pierre de fondation absolue de l'indus qui n'a pas vieillit. pas aussi brut et malfaisant qu'un Swans des débuts mais bien létal quand même. terrible.

Rory Gallagher - Against the grain LP: un album mineur mais quand même très sympa du bluesman irlandais, un des derniers fait avec le line-up classique et magique Gallagher/Mac Avoy/De'Ath/Martin. on amorce la deuxième partie de sa carrière, avec des titres de plus en plus rock. le son se durcit et perd en mélodie mais l'inspiration est toujours là. le feeling de Gallagher à la gratte est toujours extraordinaire, ce type était vraiment un des guitar-hero les moins démonstratifs et les plus sous-estimés.

Defunkt - Thermonuclear sweat LP: du funk? non, LE funk!!! bah ouais, histoire de changer un peu. parceque le funk de Defunkt, c'est la grande classe. deuxième album qui scintille de partout, ça groove dans tous les sens, Jo Bowie fait de son trombone une arme et du dance floor un champs de bataille. pas aussi définitivement classique que le premier album éponyme, mais un bon disque d'un grand groupe de la musique noire américaine.

Les mystères de voix bulgares - s/t LP: depuis le temps que je le cherchais en LP celui-là! j'ai toujours été émerveillé par la magie de ces choeurs féminins où les trilles et dissonances très inhabituelles prennent une tournure d'autre monde.

John Zorn - More news from Lulu cd: un vieux live de Zorn qui contrairement à ses travaux dans Painkiller ou Naked city tape dans le jazz relativement conventionnel (je dis "relativement" parceque ça reste du Zorn quand même). fort sympa, mais je préfère ses oeuvres plus tarées.

Mhönos - Humiliati cd: premier album de ce collectif drone/doom rituel. une longue descente dans les tréfonds du mysticisme le plus obscur et de la folie musicale. les percussions rituelles répondent au mur de son des grattes pour créer une vraie messe noire. ambiance opaque et mystique garantie, chaudement conseillé!

sinon pas achetés mais récupérés gratos: un cd-r promo avec une version demo de l'album "On pestilent winds" des deatheux allemands Excoriate (râââââh, bonheur!!!), et en avant première les prochains albums de Sektarism et Christicide qui sont pas encore sortis mais que je vous annonce comme de grosses grosses tueries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songes
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   12/03/12, 02:00 am

Reçu le vinyle du premier album de Windhand (éponyme): Pour les adeptes de la voix de The Devil's Blood, de Stoner Doom occulte et retro dans l'esprit d'Uncle Acid & the deadbeats, Orchid et Ghost, avec un zeste de Pallbearer, Electric Wizard, The Wounded Kings et Saturnalia Temple...



Hier soir au Inferno Festival (après l'incroyable concert de Shining, les Norvégiens donc), un petit passage par la trésorerie du stand de la distro des mec de Rorcal (http://calofror-records.blogspot.com/) pour me procurer Purging Tongues de Teitanblood (chroniqué par vos soins): Tout est dit dans votre chronique, je soulignerais donc juste l'effet "eardrum-fisting" tant cette musique est dense et malsaine. Vos oreilles en saignent, mais quelle jouissance! On pourrait presque comparer ça à un mélange de Necros Christos et de Portal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seven-seals.blogspot.com/
Nodens
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   12/03/12, 03:37 pm

TTNBLD c'est la malfaisance incarné. c'est le Mal auditif et eschatologique. c'est le Diable.
NC+Portal c'est pas faux, mais ça va encore plus loin. en fait on ne peut quasiment rien rapprocher de Teitanblood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2269
Age : 30
Localisation : Isère / Ain
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   12/03/12, 08:23 pm

Teitanblood, ça me fait plutôt penser à un mélange de Katharsis et d'Archgoat, bien mais sans plus...(au risque de me faire des ennemis ici !)

_________________

Wind Of The Might Forests...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figedansletemps.com
Nodens
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   12/03/12, 10:33 pm

mais non, sois sans crainte...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songes
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   13/03/12, 03:45 am

Nodens a écrit:
mais non, sois sans crainte...
J'approuve

Au passage:
Je viens de recevoir
- Pontiak - Echo Ono
-> Rock flirtant avec le Stoner, très spontané, complètement séduit bien que je crains que l'effet s'estompe au fil des écoutes! (essayez d'y jeter une oreille)
-> Le clip pour vous faire une idée: http://vimeo.com/35338952

- Pallbearer - Sorrow and Extinction
-> Traditional Doom, un voyage mélancolique, une musique ayant quelque chose de morose et hypnotique, superbes soli de guitare (pas chiants pour un sou, bien au contraire), il faut aimer et prendre le temps d'apprécier ce brillant album...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seven-seals.blogspot.com/
Stryg
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3034
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   29/03/12, 11:08 pm

De grosses réduc à la Fnac, j'en ais profité :

Motörhead "Ace Of Spades" : un gros gros classique qui tue toujours autant sa grand-mère, avec toujours autant de gros riffs instantanément mémorisables, le chant au whisky de Lemmy et sa basse ronronnante, une batterie qui te fait taper du pied en toutes circonstances. Que dire de plus ? Tout a déjà été dit sur cet album de légende.

Kyuss "Wretch" : premier album du célèbre groupe du désert qui nous introduit dans leur univers sablonneux : un gros gros son, hérité de Black Sabbath avec une rythmique plus brouillonne, presque plus punk, avec des influences évidentes de rock psyché et de blues. On en est pas encore aux chefs d'oeuvre qui allaient suivre, mais les bougres (seulement 17 ans de moyenne) savaient s'y employer. Et puis, ça nous introduit très sympathiquement à cet été avant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videomantik.blogspot.com/
O.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 30
Localisation : Ain / Rhône
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   01/04/12, 12:27 am

Alcest - Les Voyages De L'Âme : le dernier album de Neige continue dans la lignée de son prédécesseur, en alliant musique mièvre et chansons un poil plus énergiques. Les amateurs apprécieront, les autres feront comme depuis Le Secret et passeront.

Iron Maiden - En Vivo! : Dès que Maiden sort un truc, il faut que je l'achète. Des fois, je le regrette après coup, me consolant en me disant que c'est une pièce de plus dans ma collection, et d'autres fois j'en suis plutôt content. En Vivo! tombe dans cette seconde catégorie. Il s'agit d'un live enregistré au Chili lors du Final Frontier World Tour. Bon, c'est un Blu-Ray, alors niveau qualité d'image et du son, on est très bien servi. La set-list mélange comme d'habitude des morceaux du dernier album et d'autres cultes. Honnêtement, on ne peut pas dire que ceux de The Final Frontier passent très bien en live, à l'exception notable de "When The Wild Wind Blows", exceptionnel ! En revanche pour les autres, c'est du tout cuit. Dickinson court et saute dans tous les sens, Gers fait faire à sa guitare des mouvements de plus en plus improbables... Vient avec le concert (2h non stop quand même) un docu qui retrace cette tournée. Intéressant pour le fan que je suis. Bref, je ne regrette pas :)

Tagada Jones - L'Envers Du Décor : j'en écoute pas des masses, mais j'aime beaucoup ce groupe de punk français, extrêmement à gauche (ce qui s'entend aux paroles et à la préface qui conchie notre société capitaliste, mais passons). C'est énergique et varié (ce qui fait que je n'écoute pas trop de punk en général). A essayer.

Triarii - Muse In Arms : j'ai réussi à mettre la main sur la première édition de cet album génial. Pour ceux qui l'ignorent, Triarii est un one-man band allemand qui fait de la musique martiale. Pas de metal donc, mais quand on écoute "Europa" ou "Fatalist", on a qu'une envie : former une légion et aller conquérir l'Europe !

_________________
Solar Infinity - Extreme Metal & Ambient e-shop
Land Of Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.landofice.tk/
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   01/04/12, 01:10 am

Le nouveau live d' Iron Maiden en Blue Ray se trouve à un tarif abordable en nouveauté. En revanche, le Blue Ray "Flight 666", sorti en 2009, largement prisé par les fans puisque la track list est excellente et ne contient que des tubes de la meilleure période, enregistrés durant la tournée "'Somewhere Back In Time", ne se négocie pas en dessous de 37€ sans les FDP, je l'ai même vu en magasin à 50€!

_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stryg
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3034
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   14/04/12, 07:17 pm

@J. : Il vaut quoi le live côté image et son en comparaison avec un dvd classique de metal ? Je serais très curieux.

Sinon, quelques classiques en promo, et ça fait du bien :

Danzig I
Jusque-là, Samhain et Danzig, c'était de temps en temps sur le net. Mais comme j'adorais les quelques morceaux que j'avais écouté ça et là, je me suis dit que ça serait bien de commencer un minimum la discographie du groupe ; Sorte de gros rock lourd mâtiné de heavy metal, plein de tubes malgré des paroles parfois assez... adolescentes. Mais on s'en fout, la voix est purement excellente, et le feeling reste toujours aussi intact.

Opeth Deliverance
Cet album, c'est un peu l'apogée du groupe, et d'un sous-genre précis : le death progressif romantique, à grands renforts de breaks acoustiques et d'ambiances lyriques. Ce n'est pas forcément le genre auquel je goûte le plus, mais j'adore tout de même cet album. Surtout en promo.

Alice In Chains Alice In Chains
Possédant Jar Of Flies et le dernier en date, j'adorais les ambiances assez intimistes et mélancoliques du groupe. Mais cet album éponyme, plus grunge, est peut-être le meilleur finalement du groupe. Beaucoup plus noir, sale et désespéré que les autres, il transpire la fin d'un style et prouve qu'on pouvait faire du noir, même avec du rock alternatif.

Dream Theater Six Degrees Of Inner Turbulence
Ma connaissance du prog n'est pas énorme, et concerne surtout la large période fin 1960 aux débuts 80, que je découvre toujours, lentement. Je voulais du neuf, du son moderne, mais toujours du prog, et je pense qu'avec celui-là, je ne serais pas déçu. Considéré comme étant l'album de metal prog du groupe le plus moderne, mais toujours inspiré, on commence avec de gros riffs, et on part progressivement dans des envolées plus lyriques et des breaks de bon aloi. Il va me falloir pas mal d'écoutes, mais pour l'instant j'adhère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videomantik.blogspot.com/
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   14/04/12, 11:01 pm

Stryg a écrit:
@J. : Il vaut quoi le live côté image et son en comparaison avec un dvd classique de metal ? Je serais très curieux.

Pour avoir vu pas mal de DVD de Metal, très peu ont une image de qualité, voir un son correct, par manque de moyens surement. Après quand on voit le nombre très restreint de sorties Blue Ray en Metal, autant le dire tout de suite, ça se limite à AC/DC, Iron Maiden, Megadeth, Metallica, donc des groupes qui ont les moyens.

Par ailleurs, si tu parles de "Flight 666", je viens tout juste de mettre la main dessus pour 18€ en Blue Ray. Je n'ai pas la version DVD. La version Blue Ray ne déroge pas à la règle du support, image et son excellents. Sans parler du track listing de malade et de l'ambiance de folie durant les shows. C'est le Blue Ray d' Iron Maiden à posséder si on aime ce groupe.

_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 30
Localisation : Ain / Rhône
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   01/05/12, 08:40 pm

Drudkh - Eternal Turn Of The Wheel : dernier album en date des ukrainiens. On est revenu à quelque chose de plus consistant comparé à Handful Of Stars, même si on est, selon moi, loin du sommet atteint par Blood In Our Wells, il y a déjà 6 ans.

Germ - Wish : side-project du bonhomme qui fait ou faisait partie (entre autre) d'Austere, Grey Waters, Nazxul ou Woods Of Desolation (toute la bonne scène black australienne quoi), Germ sort son premier album chez Eisenwald. Et si vous aimez les groupes sus-nommés, vous ne serez pas déçus. C'est un peu plus électronique, mais en ce qui me concerne, ça ne gâche rien bien au contraire. Et le digipack limité est absolument superbe !

Midnight Odyssey - Funerals From The Astral Sphere : Encore un one-man band australien d'ambiant black metal, mais qui ne gravite pas autour de ceux cités plus haut. Après deux excellentes démos, Funerals From The Astral Sphere est un album de plus de 2h, très mélodique et très planant. L'objet est là aussi de qualité, puisqu'on a un livret très fourni en illustrations cosmiques et un fourreau en carton assez rigide. Bref, du tout bon ! (et je vous conseille également son autre projet The Crevices Below)

_________________
Solar Infinity - Extreme Metal & Ambient e-shop
Land Of Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.landofice.tk/
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   05/05/12, 08:22 pm

Ufomammut - Idolum, Lucifer Songs, Opus Primum, EvE. J'ai complété ma collection d'albums d'Ufomammut. Ce groupe italien de Stoner/Doom excelle dans les ambiances psychédéliques et hypnotiques voir par moment horrifiques, avec Ufomammut on navigue aussi bien dans l'ambiant que dans le Metal down tempo compact et sombre. Après quelques écoutes, de ces quatre albums, j'admets avoir des préférences pour Idolum et EvE, mais à ce stade je n'ai pas assez écouté Opus Primum, pour me faire une idée concrète de ce dernier.

Lunar Aurora - Hoagascht. Après 5 ans de pause, le combo d'outre-Rhin nous revient sous forme de duo. Avec de nouvelles intentions, Aran et Whyrhd nous proposent un Black Metal hautement atmosphérique, et basé sur des mid tempo. La musique a évolué et s'oriente vers des pistes plus aérées, aux sonorités folkloriques et mélancoliques. D'ailleurs, l'identité visuelle ne laisse aucun doute là dessus, on est dans la nature. Chaque piste décrit un paysage musical hypnotique et planant.

Nefarious - The Universal Wrath. On l'attendait au tournant ce premier album, après avoir sorti un excellent Ep (Diabolorum), Winter de Forest Silence accouche d'un album de Black Metal atmosphérique rapide, aux ambiances cosmiques. Le son est plus intelligible que sur le EP. L'album m'a un peu dérouté en premier lieu, il nécessite une période d'écoute prolongée pour être apprivoisé.

Forteresse - Crepuscule D'Octobre. Ce nouvel album, qui chronologiquement n'a pas été enregistré après "Par Hauts Bois et Vastes Plaines", mais après "Metal Noir Québécois", se veut plus rapide et mélodique que les dernières réalisations. Un flashback inespéré qui redonne une réelle dynamique musicale au groupe.

Naglfar - Teras. Digipack. Naglfar est de retour après 5 années d'absence. Le combo officie désormais sous forme de trio, sur cet album les parties de batterie ont été réalisées par Dirk Verbeuren. Le résultat est encourageant. Largement meilleur que les albums précédents, ce "Teras" me laisse tout de même penser que le départ de Jens Ryden après "Sheol" a laissé des traces. L'album est efficace, mais la musique manque de relief et d'ambiance, à cause d'une production trop propre et millimétrée. Un disque agréable à écouter mais qui n'est pas fait pour durer.

Vektor - Outer Isolation. Je ne suis pas un inconditionnel du Thrash Metal, mais de temps à autre j'apprécie en écouter. Le second album pour ce groupe US. Vektor nous délivre un album certifié label rouge, rares sont les groupes de Thrash qui se détachent de la masse, mais ces américains envoient le bois. Influencé par Voivoid, Slayer et autres pointures, ce quatuor a bien digéré les groupes précités. Sur "Outer Isolation" la technique est au service de la musique, le pied est coincé sur l'accélérateur et la conduite est précise. Un excellent album de Thrash Metal.

Weird Fate - The Collapse of All That Has Been. Digipack. Dans la lignée des groupes signés chez Cold Dimensions. Avec leur premier album, ces allemands nous délivrent un Black Metal froid et atmosphérique.

TorT - Tort. Ce combo barcelonais composé, entre autres, du guitariste de Lords Of Bukkake et de notre Attila national (expatrié) tenant la basse, nous délivre un Sludge/Doom des plus sombre et compact. Les influences sont diverses et vont de Hellhammer/Celtic Frost à Black Sabbath. Un excellent premier opus.

Hyadningar - The Weak Creation. J'ai récupéré cet album un peu au hasard, les français nous délivrent un Black Metal d'obédience mélodique, avec une identité sonore propre. Je pense qu'un troisième album aurait servi à concrétiser les ambitions du combo, car la qualité est là, mais on sent qu'il manque ce petit plus, pour donner les lettres de noblesse à cet album.

Dismember - Like An Everflowing Stream. J'ai profité de la réédition chez HH, pour récupérer une copie originale de cet opus. Je n'ai pas grand chose à dire, c'est un album que j'ai tellement écouté dans ma jeunesse, donc comme conseil si vous aimez le Death Metal Suédois du début des années 90 ou que vous vous lancez dans ce style, vous ne pouvez pas passer à coté de cet album.

Edge Of Sanity - Kur-Nu-Gi-A. Je suis un fan absolu de Edge Of Sanity, et je dois dire que retrouver cette démo restaurée, remixée et remasterisée, lui donne un petit coup de jeune et me donne un coup de vieux. Évidemment, c'est Dan Swano aux commandes, vous aurez droit à du gros son, disons que certains titres après être passés sur le billard bénéficient d'un plus gros son que sur album, notamment pour les titres de "Nothing But Death Remains". POur information, sachez que certains albums de Edge Of Sanity sont disponibles en versions vinyles remasterisées, et que ces remasters sont d'excellente qualité, les versions remasterisées n'existent pas au format CD.

Iron Maiden - Flight 666. Blue Ray. L'enregistrement live qu'il faut posséder, si vous avez découvert le groupe avec "Live After Death" à l'époque, ce Blue Ray vous sera indispensable. Les 17 titres constituant ce Blue Ray, représentent le meilleur du groupe, comme je disais l'autre jour, il ne manque que "The Evil That Men Do" pour être parfait. Chaque titre a été enregistré dans une ville différente durant la tournée "Somewhere Back In Time", les titres n'ont pas pris une ride, ni leur exécution d'ailleurs, Dickinson courre et saute dans tous les sens comme un gamin de 10 ans. Pour ce qui est de la qualité, il n'y a rien à dire, son et image d'excellente facture, le tout très bien filmé.

Towards Darkness - Baren. Digipack. Le second album pour les doumeux canadiens. J'arrivais en terrain inconnu puisque je ne connaissais pas le premier album. Excellente surprise. Le duo nous propose un Doom atmosphérique puissant et planant. L'album est très digeste et passe comme une lettre à la poste. Les claviers participent grandement aux ambiances sédatives.

Sektarism - Le Son Des Stigmates. Digipack. Un Doom ritualiste (ou un rituel down tempo), délivré spontanément. Le son est très organique, et l'ambiance maladive au possible, si vous aimez la déchéance humaine et les maladies, il ne vous reste plus qu'à vous procurer cette offrande pestilentielle.

Darvulia - L'Alliance Des Venins. Excellent Black Metal français. Le chant dans la langue de Molière renforce l'ambiance malsaine distillée par des compositions très crues et directes. Comme je l'ai déjà dit par le passé, il y a quelque chose dans ces guitares, qui me rappelle la signature sonore de Blut Aus Nord, ce qui est loin de me déplaire.

Hour Of Penance - Sedition. Le nouvel album pour ces italiens énervés. On peut dire que la nouvelle école italienne de Death Metal brutal a le vent dans le dos. Avec cette nouvelle offrande on se rapproche d'un groupe comme Behemoth sur ses derniers opus mixé à du Origin ou du Hate Eternal. Le résultat est sans appel, 30 minutes de Blast et de double à fond la caisse avec un mur rythmique infranchissable. C'est très bourrin et chaotique, donc j'apprécie. si vous cherchez du Death à ambiance morbide, passez votre chemin, la production est moderne et le jeu millimétré, à l’instar de leurs confrères de Fleshgod Apocalypse.

Watain - Opus Diaboli. DVDpack. DVD + 2CD. Le DVD est bon mais le groupe aurait pu faire mieux. On note une très bon visuel, le light show est sobre et le terme cérémonie prend son sens lorsque l'on voit la scène. Du côté du son, avant de parler du DVD, sachez que j'ai commencé par les CD audio. J'ai vraiment pensé que Watain se foutait de notre gueule en lançant les CDs, en effet, le mixage est dégueulasse surtout au niveau de la batterie, ma première réaction a été: j'espère que le DVD n'a pas ce son. J'ai lancé le DVD et grosse surprise, le son est largement meilleurs, la batterie ne sonne pas comme un kit fisher price.

The Wretched End - Inroads. Le trio norvégien est de retour et nous balance un excellent album de Death/Thrash avec quelques incursions Black Metal pour les ambiances. D'ailleurs cet opus est plus axé sur les atmosphères et les mid tempo que son prédécesseur.

Armagedda - I Am. Je me suis pris cet enregistrement pour la forme, plus que pour le contenu. Un objet pour les fans de ce groupe BM suédois.


_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.


Dernière édition par J. le 06/05/12, 04:21 pm, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodens
Metalcoolique
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   06/05/12, 03:50 pm

J. a écrit:
Darvulia - L'Alliance Des Venins. Excellent Black Metal français. Le chant dans la langue de Molière renforce l'ambiance malsaine distillée par des compositions très crues et directes. Comme je l'ai déjà dit par le passé, il y a quelque chose dans ces guitares, qui me rappelle la signature sonore de Blut Aus Nord, ce qui est loin de me déplaire.

perso pour ce qui est des mélodies j'ai toujours trouvé une connection avec Ved Buens Ende, pour ce côté dissonant et décalé.

cool que tu ais aimé le Sektarism, on fonde beaucoup d'espoirs dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   24/05/12, 10:46 pm

Abigail Williams - Becoming. Le groupe sort enfin de l'ornière et c'est peu de le dire. Après deux albums de BM sympho emperoriens, Ken Sorceron s'est entouré de quatre nouveaux musiciens ce qui a amené du sang frais dans le groupe. Aujourd'hui, Abigail Williams chasse sur les terres du Black Metal atmosphérique, le spectre d'Emperor est à présent parfaitement digéré et la musique est plus originale. La production est à la hauteur, avec un son étouffé et des sonorités ambiantes antiques. Un excellent album, pour un groupe qui semblait être tombé dans la facilité.

Carach Angren - Where the Corpses Sink Forever. Digipack. Ici, nous avons le contraire du groupe précité. Au lieu de se remettre en question et de travailler le contenu (compositions), les hollandais ont décidé de lisser les contours (production, image). Après un premier album très prometteur et un second album qui montrait déjà les limites de leur inspiration, le combo n'a fait que confirmer mes craintes. Les compositions ne dégagent absolument rien, les guitares sont totalement plates, les orchestrations n'apportent pas grand chose et là production reste hyper édulcorée. Un groupe qui s'est brulé les ailes dans les flammes de la musique jetable.

Metallica - Kill Em All. Je continue ma quête de remplacement de mes vieilles K7. Un album que je n'avais pas écouté depuis très longtemps et qui fêtera ses 30 ans l'année prochaine. cet opus reste une référence en matière de Thrash Metal, inutile de dire qu'il n'y a rien à jeter sur cet album. Malgré les qualités indéniables de ce dernier, "Ride The Lightning" reste mon album de référence pour Metallica.

Marduk - Serpent Sermon. Digibook et LP. Alors...autant le dire tout de suite, Marduk sort les flingues. Pour commencer la production a été revue de A à Z, la musique ne sonne plus comme du Marduk ni comme du Funeral Mist pour les mauvaises langues. Ça sonne nouveau et organique en rapport au dernier album. Mortuus utilise plus de registres de chant dont des nouveaux. L'album bourrine bien, c'est ça qu'on aime d'ailleurs. Voilà donc un excellent Marduk, puisque le groupe propose quelque chose de frais, et de réussit.

Blodhemn - Homengraa. Le premier album pour ce one man band norvégien, après un excellent Ep, Invisus seul membre à bord, nous délivre un BM norvégien froid de la première heure aux ambiances singulières. La production est soignée, sans tomber dans les travers des sons stériles et plats. Les riffs délivrés fleurent bon la vengeance et rappellent Immortal, Kampfar, Carpathian Forest ou encore Kvist, sans oublier les suédois d'Arckanum et Dissection. Ce groupe trouve l'équilibre et sonne plus que jamais BM scandinave des années 90.

_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2269
Age : 30
Localisation : Isère / Ain
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   28/07/12, 03:10 pm

Ca fait un bail que je n'ai pas posté par ici, ce n'est pour autant que je n'achète rien, bien au contraire. Derniers en date :


STORMHEIT - Kvenland : une sorte de mix entre le viking rock d'Ultima Thule et l'esprit nordique de Bathory. Une musique forte, fière et puissante.





CANDLEMASS - Psalms for the dead : le nouvel opus du légendaire groupe de doom. Plus fort que jamais, des compos accrocheuses et un Robert Lowe qui à mon goût assure au chant (bien que viré juste après l'album ??)


_________________

Wind Of The Might Forests...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figedansletemps.com
A.
Habitué de la fosse
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   30/08/12, 09:23 pm

Dans la série "albums que j'adore mais que je n'avais qu'en mp3" :

Neurosis - Given to the rising : leur meilleur avec The Eye of every Storm et en attendant le nouveau. Très sombre, très gris. Un petit bijou.

Shining - IV-The Eerie Cold : très bon album, même si le jeu de batterie d'Hellhammer me saoule vite. Leur dernier album clairement black. La basse est absolument géniale, surtout sur des titres comme "Demodets Arkitektur".

Devin Townsend Project - Deconstruction : je connais encore très mal la discographie du bonhomme, mais cet album est absolument fou. Barré de chez barré, mais aussi puissant et ultra carré. C'est technique sans être relou. La liste des invités est à tomber par terre.

Pfiou ça faisait un bail que j'avais pas acheté de CD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/abstraitnodterror
turnedblack
Doomed
avatar

Nombre de messages : 532
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   30/08/12, 10:27 pm

Tiens donc, je me réécoutais le Given to the Rising il n'y a pas si longtemps, et je me disais justement qu'avec le temps il était devenu bien fade... malgré que je l'ai bien apprécié à sa sortie. Il manque un peu de fièvre au morceau pour être vraiment prenant, ça manque d'intensité, et au final j'ai du mal à accrocher. Quitte à faire gris, autant faire comme sur The Eye of Every Storm et partir dans des trucs vraiment différent. Sinon, Through Silver in Blood et Time of Grace, c'tout.
Curieux quand même de voir ce que va donner le dernier.

@topic : diverses choses depuis mon dernier poste qui date de je-ne-sais-plus-quand, donc je mets les derniers trucs

Truckfighters : Gravity X
Premier album du groupe, du stoner ultra efficace, massif "dans tes dents" et headbanguant au possible. J'ai adoré Mania quand je l'ai découvert il y a peu (leur troisième album), du coup je me fais le reste de la disco. Bien, mais en dessous de ce petit truc qui m'a pris par surprise sur Mania

JK Flesh Posthuman
Justin Broadrick a bien fait de se remettre dans l'ambiance indus et de replonger dans les sonorités électroniques abruptes et assourdissantes. Là où Jesu s'épuisait depuis (trop ?) longtemps, on redécouvre avec joie du Broadrick qui n'aurait pas fait tâche à l'époque de Godflesh.

Author & Punisher - Ursus Americanus
Bim, déconstruisage de visage en bonne et due forme, via cette galette d'électro/indus/machin bien déconstruite comme j'aime sans être trop inaudible. Pas de fioritures ni de détails embarrassants, ça va droit au but et ça fait mal, tellement qu'on ne sait plus vraiment où sont passés tous les morceaux de nos corps éparpillés.
Apperçu :


Et une autre où on voit bien toutes les machines inventées par le bonhomme :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A.
Habitué de la fosse
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   14/10/12, 02:25 pm

Wolves in the Throne Room - Black Cascade et Celestial Lineage : les deux derniers albums du groupe présentent un Black atmosphérique absolument fabuleux. On a beau reconnaître immédiatement la patte WITTR, ils sont assez différents l'un de l'autre. Black Cascade est plus "brut", bien plus froid et minimaliste. Celestial Lineage est plus travaillé, avec des solos (argh celui du premier titre, quelle tuerie!), des choeurs, des samples, etc. Deux albums exceptionnels qu'il était grand temps que je me procure en original.

Thorns - Thorns : encore un album, un classique même je pourrais dire, que je n'avais toujours pas en CD mais uniquement en mp3... C'est donc l'occasion pour moi de redécouvrir ce disque, que j'ai au final assez peu écouté, malgré sa grande qualité.

SunnO))) - 00 Void : ça faisait longtemps que je voulais me lancer dans les premiers albums de SunnO))), ne connaissant jusqu'à présent que ce qu'ils ont sorti à partir du Black 1. C'est maintenant chose faite. Je ne l'ai par contre pas encore écouté, mais ça ne saurait tarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/abstraitnodterror
O.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 30
Localisation : Ain / Rhône
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   03/11/12, 04:27 pm

Je complète petit à petit ma collection Maiden, avec ces quelques achats sur les dernières semaines :

Iron Maiden - Iron Maiden : Réédition en picture disc du premier album. Je l'ai reçu aujourd'hui chez moi, donc je ne l'ai pas encore écouté (platine chez mes parents), mais l'objet est de toute beauté ! Pour une critique musicale du truc, référez-vous à ma chronique.

Iron Maiden - Killers : idem que ci-dessus, mais avec un album encore meilleur :) (lire).

Iron Maiden - Ed Hunter : Un (énième) best-of, sorti en 1999, avec une tracklist choisie à l'époque par les internautes. Il y a là-dedans 2 cds (20 titres en tout) plus un jeu PC (que je n'ai pas réussi à installer, probablement trop vieux). L'artwork est vraiment pas exceptionnel (tiré du jeu ?) et vu que c'est un best-of, y a rien de vraiment nouveau là-dedans. Pour la collection.

Iron Maiden - The Reincarnation Of Benjamin Breeg : Single sorti à l'époque de A Matter Of Life And Death, il contient le titre "The Reincarnation...", même version que sur l'album et pas plus palpitant. Par contre, on retrouve une version inédite (pour moi en tout cas) d'"Hallowed Be Thy Name" (qui, comme chacun sait, est mon titre préféré de Maiden) enregistrée pour passer sur Radio 1, en Angleterre. Et c'est une très bonne version !

Iron Maiden - En Vivo! : Double cd live du Blu-Ray sorti cette année. C'est le concert, sans les images. Le son est énorme, et ça ne fait qu'augmenter mon impatience de les voir "pour de vrai" en juin prochain. Pas le meilleur live, cela dit. Préférez Live At Donington, le meilleur selon moi, Rock in Rio ou Flight 666.

Et histoire de changer un peu :
Pain - Nothing Remains The Same : de l'électro metal par Peter Tägtgren, cet album sorti en 2002 (déjà...) est une succession de titre de 3 à 4 minutes très entrainants. On peut déplorer le manque d'originalité d'un titre à l'autre, mais on passe quand même un bon moment. La reprise des Beatles "Eleanor Rigby" est très bien réussie.

_________________
Solar Infinity - Extreme Metal & Ambient e-shop
Land Of Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.landofice.tk/
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   24/11/12, 03:09 pm

Achats des six derniers mois.

Nile - At The Gate Of Sethu. Digipack. Le nouvel album pour le groupe US. Un opus plus direct que le précédent, moins alambiqué, avec moins de parties ethniques. L'album semble être taillé pour le live. Une production pas franchement marquante et plus plastifiée que sur le précédent opus. Les parties de batterie sont encore plus synthétiques (une boite à rythmes aurait suffit à ce niveau). Après l'excellent "Those Whom the Gods Detest", Karl Sanders semble en panne d'inspiration.

Deathspell Omega - Drought. LP et Digisleeve. J'ai juste envie de dire, DsO est toujours au top. Dans la continuité de "Paracletus", un Ep intense avec une production tranchante et des ambiances toujours plus démentielles.

Huata - Atavism Of Mann. Digisleeve et LP. J'ai découvert ce groupe français de Rennes, grâce à leur bandcamp. Je savais le LP sorti depuis quelques temps, du coup j'attendais la sortie CD et j'ai fait d'une pierre deux coups. La musique proposée navigue sur des tempo lents et puissants, elle joue aussi sur les ambiances ritualistes. Un album de Stoner/Doom ésotérique que je recommande.

Seth - Les Blessures De L'Ame. Digipack. Cet achat n'avait que pour but d'écouter le son du remaster. J'ai toujours eu du mal avec le son de l'album original, sonorités trop stridentes ( pas dans le bon sens du terme), ce côté est légèrement atténué sur la version 2012, et les claviers s'entendent mieux. L'objet est plus que dispensable, mais sera toujours une bonne acquisition pour les néophytes.

Obscura - Retribution. Le premier album de ce groupe allemand. Beaucoup plus brute de coffrage que les albums suivants, une musique dense et organique, influencée par Death.

Obscura - Cosmogenesis. Un album Death Metal d'excellente facture, combinant la technique et la musicalité. Un opus toujours influencé par Death. Si vous cherchez un album de Death Metal alliant technique, mélodie, rapidité, avec une touche progressive, "Cosmogenesis" devrait vous convaincre. Si vous cherchez des ambiances pestilentielles passez votre chemin.

The Great Old Ones - Al Azif. Le premier album pour ces bordelais qui officient dans le BM ambiant, une musique maitrisées, du début à la fin. Les compositions sont d'excellente facture. Si vous aimez le musique cosmique et Lovecraft, vous devriez vous attarder sur cet opus.

Witchrist - The Grand Tormentor. Les néozélandais sortent de leur grotte pour nous délivrer un Death/Black rouleau compresseur, ultra compact et malsain. La production est sensiblement plus intelligible que sur l'opus précédent, mais aucune inquiétude le style est toujours aussi puissant et redoutable.

Diocletian - Annihilation Rituals. Les néozélandais sont de nouveau à l'honneur, voici un enregistrement extrêmement utile puisqu'il regroupe l'ensemble des démo, split et Ep du combo, sous format numérique. Inutile de palabrer 107 ans, comme leurs frères d'armes de Witchrist, les quatre compères nous délivrent un Death/Black dévastateur et chaotique, du très bon!


Kreator - Phantom Antichrist. La dernière fois que j'ai eu un Kreator entre les mains remonte à 1995 avec "Cause For Conflict", 17 ans après les choses ont pas mal changé, "Outcast" est passé par là et Kreator a voulu renaître de ses cendres en revenant au Thrash Metal pur jus au début des années 2000. Ce nouveau Kreator ne fait que rajouter une pierre à l'édifice, la recette du Thrash Metal a été suivi quasiment à la lettre, mais voilà, il ne reste que ça. Le feeling d'un "Extreme Agression" n'est plus et la furie d'un "Pleasur To Kill" envolée.

Blut Aus Nord - 777: Cosmosophy.Digipack. Je n'ai pas assez écouté cet album, pour en tirer des conclusions. J'attends le moment où en me levant un de ces 4 matins, sans savoir pourquoi, j'aurais envie de le poser sur la platine et de l'écouter.

Teitanblood - Woven Black Magick. Cette compilation regroupant deux LPs, dont l'un est déjà sorti ("Purging Tongue"), propose deux titres pour près de 30 minutes d'apocalypse. Je ne reviendrai pas sur le second titre, déjà chroniqué sur le webzine. L'autre titre est moins théâtrale et beaucoup plus direct, l'état d'esprit reste le même, la musique libère des émanations mortifères dans le chaos le plus total. Encore un enregistrement dévoilant l'aura fulgurante du malin.

Pantera - Cowboys From Hell. Remaster Digipack 3CD. Mon album préféré des texans. J'ai saisi l'occasion, puisque le package triple CD était à 9€ chez Gibert. On peut dire que le remaster apporte un gain non négligeable en terme de puissance et de clarté, sans dénaturer la musique.

Ufomammut - Opus Alter. Je ne l'ai écouté qu'une seule fois. Il y a trop de sorties depuis quelques temps. Donc, j'attends que ça se calme, et prioriserai les écoutes, plus que les achats.

Arcturus - Constellation. J'ai récupéré cette réédition proposée par le label Kyrck Prod. and Armour. On retrouve la package original, artwork et son (aucun remaster !). Par ailleurs, cette édition est augmentée de bonus, quatre pré-productions de Constellation, une pré-production du titre "The Chaos Path" etc.

Eïs - Wetterkreuz. Digipack. Les allemands nous reviennent avec un album de Black Metal ultra atmosphérique et tranchant. On est pile dans l'école allemande BM avec cet opus. En référence, je citerais leurs frères d'armes d' Helrunar et Drautran qui officient dans des styles très proches. Les titres sont épiques et vengeurs, du pain bénit pour ceux qui aiment les groupes précités.

Dordeduh - Dar De Duh. Digipack. Le retour des ex-Negura Bunget se faisait attendre. Quatre ans après avoir quitté le vaisseau roumain, Hupogrammos et Sol Faur, nous reviennent accompagnés de nouveau musiciens. Il n'y avait pas vraiment à se poser de questions concernant le contenu de ce premier opus, le style est très proche de celui de "Om" de Negura Bunget, à savoir une musique folklorique teintée d' influences diverses comme le Black Metal et l'ambiant. Un opus atmosphérique et cosmique. Un excellent album.

Wintersun - Time I

Blacklodge - MachinatioN. Digipack. Un combo, pour lequel j'avais fait l'impasse sur l'opus précédent, album qui n'était pas à mon goût. "Machination" est plus que jamais marqué par l'empreinte de leurs pères norvégiens (DHG, Mysticum, Thorns). Un album ultra efficace, guidé par une boite à rythmes infernale. Le style n'a rien de révolutionnaire, la recette est déjà bien connue, mais Blacklodge sait parfaitement doser les ingrédients pour que l'ambiance soit froide et haineuse.

Godspeed You! Black Emperor - Allelujah...Digisleeve et LP. Quelques écoutes seulement, je ne suis pas d'humeur à écouter ce genre de musique en ce moment.

Enslaved - RIITIIR. Digipack. Les norvégiens ont affiné leur style depuis le précédent album, et proposent sur "RIITIIR" une musique toujours progressive saupoudrée de Metal plus sauvage. Les ambiances sont planantes. La musique d'Enslaved est toujours marquée par le Rock 70' et son coté hallucinogène. Encore un excellent album.

Deathspell Omega - Box Set 2012. Un achat obligatoire pour moi. L'ensemble de la trilogie et des appendices regroupés en picture LP. Je ne vais pas détailler chaque enregistrement, je dirais juste que DsO à travers ce coffret montre qu'évolution n'est pas synonyme de trahison. La musique de DsO gagne en caractère à travers les enregistrements, le groupe se démarque et met sa musique en lumière.

Shining - Redefining Darkness

Anaal Nathrakh - Vanitas. J'étais resté sur ma faim depuis "Hell Is Empty...." pourtant les albums suivants n'étaient pas mauvais, mais bien plus conventionnels. Ce nouveau méfait semble porté à nouveau sur l'efficacité et l'accroche, le titres sont tous plus démentiels les uns que les autres. Coté production avec Anaal Nathrakh ont sait que ça saigne et c'est le cas, gros son: riffs de mammouth, blast en rideaux, chant possédé, un enregistrement intense et bien équilibré. Ça s'écoute tout seul.

Om - Advaitic Songs. Digipack et DLP. Encore un album trop peu écouté, bien que les premières écoutes présagent le meilleur. J'ai toujours apprécié les ambiances tibétaines chez Om, c'est typiquement la musique qu'on écoute pour se détendre.

God Seed - I Begin.Digipack

God Seed - Live At Wacken CD+DVD. Digipack. L'enregistrement live mythique de Gorgoroth en Allemagne. Pour des raisons de droit d'auteur, l'objet est paru sous la bannière de God Seed, et ne comporte que des titres de "Twilight Of The Idols" et "Ad Majorem Sathanas Gloriam". L'ambiance est tout simplement démoniaque, l'interprétation excellente, la communion est parfaite. La réussite vient sans nul doute du line up de cette tournée, puisqu'il est le plus uni et le plus compétent que Gorgoroth ait eu tout au long de sa carrière: Gaahl (chant), King (Basse), Teloch (guitare), Ice Dale (Guitare) et Nick Barker (batterie).

Nidingr - Greatest Of Deveivers. Digipack. La bande à Teloch remet le couvert 2 ans après l'excellent "Wolf Father". La recette reste la même, c'est à dire un Black Metal rapide aux riffs bien fouillés. La production étouffée met en avant les ambiances.

Nidingr - Wolf Father. LP blanc. J'ai récupéré une copie vinyle de l'album le plus court de ma discothèque, 6 titres pour 22 minutes. Spontané, froid , intense vengeur, haineux, autant de qualificatifs pour un album qu'on se repasse en boucle.










_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 3560
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   29/04/13, 10:20 pm

Achats des cinq derniers mois.

Djevel - Dodssanger. J'ai acheté tardivement cet opus, en même temps, je ne le cherchais pas en priorité. L'ex guitariste de Ljaa s'en est allé avec ses compositions et a fondé ce nouveau projet. Djevel propose un Black Metal glacial d'obédience nordique, à la production plutôt dépouillée. Je n'ai pas autant accroché à cet opus qu'au premier album de Ljaa. En revanche leur musique est tout à fait cohérente et loin d'être soporifique.

Nine Covens - On The Dawning Of Light. Le second album pour cette horde qui déferle avec son Black Metal typiquement norvégien. La formule reste inchangée en rapport au premier opus, on retrouve à nouveau l'influence d'Ulver avec cette touche épique des premiers albums. La production est froide et spontanée. Encore un excellent opus.

Borgne - Royaume des Ombres. J'avais mis de côté les sorties de ce combo, donc première acquisition en ce qui concerne le combo Suisse. En revanche, je savais où j'allais puisque la musique de ce groupe ne m'était pas inconnue. Borgne propose un Black Metal ambiant et hypnotique, comme savent le faire Darkspace, Forteresse etc. Avec cet album, le combo définie clairement son style et son identité sonore. La marque était déjà présente sur les enregistrements précédents, mais "Royaume des Ombres" donne ses lettres de noblesse au Black Metal ambiant.

Rotten Sound - Cursed. Le combo finlandais nous sert un opus de Grind/Death qui fait mal. Les compostions sont diablement efficaces, on à l'impression parfois, d'écouter du Entombed sous amphétamine. Le son est hyper massif et compact de quoi ramoner les conduits auditifs du plus exigeants.

Aluk Todolo - Occult Rock. Digipack et DLP. Après les sorties précédentes, j'attendais ce double opus avec impatience. La signature chez NED n'a fait qu'accroitre mon désir de posséder l'objet. Cet album se veut plus musical que les deux précédents, non pas plus accessible mais moins alambiqué/expérimental, plus porté sur les ambiances. C'est d'ailleurs celui que je préfère sur l'ensemble de leur discographie.

Iron Maiden - Flight 666. J'avais déjà parlé de cet objet au format Blu Ray. Le fait de voir la version CD à moins de 7€ en promo, m'a convaincu de récupérer l'album live. inutile de dire que le track listing est énorme, puisque le groupe nous sert des brulots tout au long de l'opus. Le son est correct, bien que je le trouve un peu chaud et pas assez tranchant. L'effet de spatialisation est massif, on sent les m² devant le groupe et le mur d'amplificateurs :-)

The Secret - Agnus Dei. Premier album que je me procure de ce groupe italien. Leur musique se traduit par un équilibre parfait entre Black Metal, Crust, Punk et Hardcore. Autant le dire tout de suite, ça avoine sévèrement. Les cervicales vont en prendre un coup si vous faites l'acquisition de cette relique.

Led Zeppelin - Celebration Day. Digipack 2CD+BR+DVD. Un live d'anthologie pour un groupe kvlt. Ce concert enregistré à Londres en 2007, navigue sur l'ensemble de la discographie du groupe, avec son lot de titres imparables. Le son est énorme et l'exécution magistrale. Un album à posséder pour tout fan du combo. Je recommande cet album, aux néophytes de tout bord ne connaissant pas le groupe, c'est une bonne entrée en matière.

Iron Maiden - Brave New World. Pressage japonais. L'album du come back de Dickinson, inutile de dire que son absence se faisait sentir ! Que dire, mis à part qu'il s'agit du meilleur album du groupe depuis "Seventh Sons...". Avec cet opus on retrouve la formule éprouvée, qui a donné forme au style des britanniques. Malheureusement le groupe n'a pas su tirer profit du retour du frontman charismatique et s'est embourbé de nouveau sur les albums suivants.

Saille - Ritu. Digipack. Le second album pour ces belges énervés. La musique se veut plus atmosphérique que sur le premier méfait. La production plus puissante se démarque par des sons moins organiques que par le passé. En dépit de ce dernier élément, le Black Metal atmosphérique de ce sextet révèle d'excellentes ambiances sombres et hantées.

Slatanic Slautgher - Volume I. Une compilation que je n'avais pas acheté à l'époque, j'ai donc rectifié le tir grâce à cette occasion. Ce premier volume tribute à Slayer nous révèle tout une série de titres exécutés par des groupes suédois emblématiques comme Dissection, Hypocrisy, Edge Of Sanity...Une compilation à posséder d'urgence !

Sacramentum - Far Away From The Sun. Remaster. Encore un album que je n'avais pas acheté à l'époque et pourtant, il a du passer dans mes mains un nombre incalculable de fois. Sacramentum est un groupe incontournable de l'école Black/Death Mélodique suédoise. Cet opus représente le pinacle de leur discographie. Alors que vaut cette réédition ? Eh bien, elle est tout simplement décevante, le remaster à totalement détruit la substance qui donnait vie aux guitares. Je ne comprends pas pourquoi les groupes/labels perdent du temps à remasteriser en digital des albums, 9 fois sur 10, cette démarche est totalement inutile.

The Moaning - Blood From Stone. Un classique du Black/Death mélodique suédois. Voilà un album que j'ai possédé par le passé. Nostalgique de leur musique, j'ai profité de la réédition pour récupérer l'opus. On est en plein dans le milieu des 90, avec une production Abyss Studio caractéristique. La musique est souvent rapide et les mélodies sont ciselées à la suédoise. Un très bon album pour les amateurs du genre.

Rotten Sound - Species Of War EP. Un disque au mauvais rapport prix/durée puisqu'il comporte 6 titres pour une durée de 8 minutes. Autant dire que le nouveau méfait est extrêmement expéditif. La formule ne change guère, le Grind/Death des finlandais reste toujours brutal et intense. Je ne sais pas si l'on se doit d'attendre plus d'un tel groupe, en dépit de tout si vous rechercher un disque qui tabasse, vous pouvez y aller.

Darvulia - L'Ombre Malicieuse. Le premier album du macabre duo toulousain. Le Black Metal proposé par le combo est extrêmement dépouillé et cru. La musique est soutenue par des hurlements maudits. L'ambiance respire le caveau fraichement profané. L'enregistrement très spontané contribue grandement à l'atmosphère de l'opus.

Summoning - Let Mortal Heroes...A l'époque, j'avais fait l'impasse sur ce cinquième album des autrichiens. Passer de "Stronghold" à "Oath Bound", n'avait pas été chose simple, les guitares à l'époque étaient bien présentes, alors que sur "Oath Bound", les claviers sont clairement la substance principale de la musique, ce qui ne retire en rien à la qualité de l'opus. "Let Mortal Heroes..." est donc le chainon manquant entre les deux opus. A l'écoute de ce dernier on perçoit mieux la transition instrumentale orchestrée par Silenus et Protector. "Let Mortal Heroes..." est un excellent opus épique et enchanteur, qui perpétue la tradition Summoning.

Spektr - Cypher. Digipack. Enfin, le troisième album pour notre duo francilien. "Cypher" est sans équivoque l'album le plus abouti et mature du combo. Les ambiances abstraite excellent par leur froideur et leur noirceur. Les hymnes déstructurés reposent sur des plans maladifs et détraquées. Pour finir, la musique est produite en adéquation avec le style. Encore un très bon album.

Darkthrone - The Underground Resistance. Digibook. Les norvégiens reviennent avec un nouvel album. Autant le dire tout de suite, j'avais complètement décroché après "Ravishing Grimness" qui est sans aucun doute le dernier album cohérent de Fenriz et Nocturno Culto. Les derniers opus en date m'avaient convaincu que nos deux compères ne savaient plus quoi faire pour être remarqué, chose assez ironique puisque leur but était justement de se tenir en marge. "The Underground Resistance" dévoile une nouvelle facette et reprend en partie une recette appréciée. Darkthrone passe la marche arrière, avec un petit flash back et s'est rendu compte que ce qu'il faisait avant les années 2000 sonnait bien mieux que leur albums actuels. La musique proposée est donc un savant mélange de Celtic Frost/Hellhammer et Agent Steel pour la nouveauté. La production est enfin intéressante et met en valeur la musique. Avec ce nouveau méfait Darkthrone ne redore pas son blason, mais le dépoussière considérablement, ce qui est déjà bien.

Audrey Horne - Youngblood. Digipack. Le quatrième album, pour les hardos norvégiens. Ayant fortement apprécié leur sortie précédente, j'ai fait mien ce "Youngblood". Je n'ai pas été déçu, l'opus comporte des titres Hard Rock et Heavy ultra accrocheurs, aidés par un chant de très bonne facture. La production est tout à fait dans l'air du temps, puis que les sonorités 80 sont de rigueur avec une touche bien organique.

Sacramentum - Far Away From the Sun. Original. A peine une semaine après avoir acheté la version remasterisée, je tombe sur le pressage original dans le bac des occasions d'un disquaire parisien, l'objet est dans un état irréprochable. La comparaison avec le remaster est sans appel, les guitares possèdent un grain particulier qui donne tout son sens à cet opus. Encore une pierre angulaire du Metal suédois.

Situs Magus - Le Grand Oeuvre. One man band français mystérieux, Situs Magus sort de nulle part et nous propose un premier album de Black Metal ésotérique et froid. Quatre longues pistes constituent cet album cohérent en tout point. L'excellence est de mise et les ambiances parfaitement développées. Les influences sont bien digérées, Nehëmah et Blut Aus Nord sont deux références qui situent ce nouveau projet.

The Eye - Supremacy. Digipack. J'ai récupéré une copie de l'album, pour avoir l'ensemble des versions. Inutile de palabrer 107 ans cet album de Vindsval fleure bon le Black Metal atmosphérique et froid. La boite à rythmes marque le pas d'une musique hypnotique et éthérée.

Darkspace - Minus 1. Digisleeve et LP. Les black metalleux suisse se sont fait discrets depuis 2008. Voici un EP en attendant IV. Cet enregistrement reprend les sessions de répétitions de 2002 (souvent considérées à tort comme une démo) du groupe. Ici les pistes ont été réarrangées et réenregistrées. Ce ravalement est de bon augure et nous permet de patienter avant le prochain album longue durée.

Mysticum - In The Streams Of Inferno (Remasterisé). CD+DVD. Un de mes albums préférés dans le créneau Black Metal industriel. Un album froid et martial. Les ambiances sont malsaines à souhait et l'obscurité recouvre l'ensemble des pistes. Le remaster est d'excellente facture, comme je le disais plus haut pour Sacramentum, il est rare que les remaster aient de l'intérêt. Pourtant, ici, le dépoussiérage est providentiel, la musique n'est pas dénaturée et gagne en puissance sans être overdubée.

Diapsiquir - Virus STN. Il est toujours difficile, de décrire un album de ce combo, tant les influences sont variés. Avec ce "Virus STN" on sent encore quelques aspects propre au Black Metal, mais globalement, on est plus dans un disque expérimental, un poil plus extrême musicalement parlant que ANTI. Il ne s'agit pas d'un disque qu'on écoute en faisant la cuisine, il faut vraiment rentrer dedans et avoir un état d'esprit particulier pour s'en imprégner.

Blood Tsunami - For Faen ! Le combo norvégien s'était fourvoyé dans le Thrash Metal mercantile sur ces deux premiers albums. Fort heureusement, les musiciens ont du prendre conscience qu'ils n'allaient nulle part avec ce groupe. Remise à zéro, musique, visuel et attitude. Le Thrash Metal du combo n'a jamais sonné aussi agressif et rapide, on est pied au plancher du début à la fin, avec une production qui chie sur la mélodie et tronçonne la gueule. Ce n'est pas encore du gros Black/Thrash à la Witchmaster, mais on sent l'influence.

Motorhead - Ace Of Spade. Double CD. Je cherchais la version double depuis pas mal de temps. Voilà, c'est fait, j'ai mis la main dessus. Motorhead reste un groupe incontournable, ce n'est pas mon album préféré du combo britannique, bien qu'il renferme d'excellents titres. L'intérêt de l'objet se trouve sur le second CD, chargé de titres en versions alternatives, de B-side, et de titres issus d'une session à la BBC.

Iron Maiden - Maiden England. Double CD. Un live datant de 88, donc très bonne période. Les bandes ont été restaurées, et l'album remixé et remasterisé, autant dire que j'ai sauté sur l'occasion. L'aspect mercantile est indéniable puisque le groupe tourne actuellement pour la tournée Maiden England. Le son est excellent, les titres tout autant, j'aurais tout de même viré un ou deux titres inopportuns qui ne sont pas franchement indispensables.

Sulphur Aeon - Swallowed by The Ocean's Tide. Excellent premier album pour ces allemands énervés. Le combo propose un Death Metal teinté d'influences Black Metal. Une sorte d'équilibre entre Dissection, Hypocrisy et Incantation. La production bien étouffée, apporte une touche démoniaque à l'ensemble. Highly recommanded !

Hypocrisy - End Of Disclosure. Digipack. La bande à Tagtgren remet ça. On se demande si ça en vaut la peine, tout simplement parce qu' après "Into The Abyss" ce groupe n'a sorti des albums que dans le but d'honorer un contrat avec Nuclear Blast. Malgré tout, on sent la volonté de revenir à quelque chose de plus prenant. Tagtgren, propose un savant mélange des albums passés, ainsi "Hypocrisy", "Osculum Obscenum" et Into The Abyss" sont passés à la moulinette et à la sortie on récupère "End Of Disclosure". A défaut d'innover le groupe nous fait le coup du flash back et accouche d'un album convaincant.

The Secret - Solve et Coagula. Ce second album des italiens se veut bien agressif et intense, c'est comme écouter du Anaal Nathrakh en version UG. Beaucoup plus chaotique que leur dernier album, ce "Solve et Coagula" devrait provoquer quelques lésions cérébrales sur les sujets les plus sensibles.

Deafheaven - Roads To Judah. Digisleeve et LP splatter. Encore une découverte, pur fruit du hasard. Ce groupe de Hipster comme dirait l'autre, nous propose un Black Metal rapide et mélancolique, aux multiples facettes, puisque bon nombre de passages calmes et acoustiques s'intègrent naturellement à la musique du combo. Quatre pistes pour une durée de 38 minutes qui passe comme lettre à la poste. Une excellente sortie.

Leidungr - De Nio Kraftsangerna. Digipack. Lorsque Henri Moller de Arditi et Mika Hakola d'Ofermod se rencontre pour un projet musical, il est normal de s'interroger sur les suites d'une telle union. Sachez que Leidungr officie dans un créneau Néo Folk d'obédience nordique, agrémenté d'une touche martial. Le style est éprouvé et nos deux olibrius s'en sortent très bien. L'équilibre musical est parfait. Comme je l'avais déjà dit dans ma chronique d'Ofermod Monsieur Belfagor devrait arrêter le Black Metal et se consacrer d'autres sphères musicales qui visiblement lui conviennent mieux.

Ghost - Opus Eponymous. LP Gold. J'ai récupéré le LP pour la collection. A l'écoute de leur nouvel album, je pense sincèrement que je resterais sur le premier méfait. Le combo suédois nous sort un Heavy Metal old school, occulte, bien ficelé, pour les fans de Mercyful Fate et Blue Oyster Cult.

The Devil's Blood - The Thousandfold Epicentre. DLP. J'ai récupéré une copie DLP avant qu'elle ne soit totalement épuisée. Après un nombre incalculable d'écoute sur CD, il faut le dire, l’intérêt principal de ce groupe réside dans ces vocaux totalement maîtrisés et inspirés. Le Rock occulte et psychédélique du combo est très appréciable. L’album est excellent, je le préfère au précédent. La production est mieux adaptée, sans tomber dans les travers des sons stériles.

Nokturnal Mortum - The Voice Of Steel. DLP orange. Il m'était impossible de faire l'impasse sur la version DLP de cet album des ukrainiens. Les maîtres du Black Metal folklorique, jamais égalés. Chaque album qui sort surclasse le précédent en terme de créativité et de musicalité. Si vous n'avez pas encore cet opus, il convient de vous le procurer d'urgence.

Finntroll - Bloodsvept. Box. Les trolls finlandais remettent le couvert, les deux albums précédents montraient une facette plus sombre qui me convenait parfaitement. Avec ce nouvel album, notre horde revient sur les sentiers du Metal festif. Un album ni bon, ni mauvais. Je pense que le groupe a déjà tout dit et aurait du arrêter les frais à partir de "Nattfodd", dernière réalisation concrète du combo.

Bloodline - Hate Procession. Digipack. Celui là, ça faisait un moment que je tournais autour et pour cause, le premier album sorti à l'époque sur Selbsmord Service, m'avait totalement convaincu. Ici nous sommes en présence d'un Black Metal lent et mid tempo, axé sur les ambiances. On note rapidement que Sasrof (tête pensante du groupe) aime la musique de Varg Vikernes, pourtant Bloodline n'est pas un énième projet copiant Burzum, les influences sont bien digérées et la musique possède une identité sale et maladive.

WOE - Withdrawal. Je ne connaissais pas ce combo avant cet album fraichement sorti. Leur Black Metal se veut rapide et intense, épaulé par de bonnes ambiances. Les lignes mélodiques parfaitement intégrées ne viennent pas charger la mule et apporte une touche quasi suédoise à l'ensemble.


_________________
La lumière qui nous illumine est aussi la même qui nous aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O.
Black Devotion
avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 30
Localisation : Ain / Rhône
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   31/05/13, 08:03 pm

Summoning - Dol Guldur : Réédition de cet album de 1997 en double LP vert. Comme d'habitude avec Napalm, c'est pas donné mais la qualité est au rendez-vous. Musicalement (si tant est que j'ai besoin d'en parler), on n'a pas affaire au meilleur du duo autrichien mais à un album qui se laisse écouter très facilement et finalement représentatif de Summoning.

Summoning - Old Mornings Dawn : nouvel album fraîchement sorti, toujours en double LP vert (vert forêt celui-là, c'est un poil plus foncé). Sept ans ont déjà passé depuis Oath Bound mais l'attente n'aura pas été vaine ! Le son est beaucoup plus puissant que sur l'album précédemment cité, lequel n'était pas mauvais, soyons clair, et les compositions sont vraiment bien foutues. Probablement le meilleur Summoning depuis le magique Stronghold.

_________________
Solar Infinity - Extreme Metal & Ambient e-shop
Land Of Ice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.landofice.tk/
Forteresse
Nouveau


Nombre de messages : 17
Age : 31
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Vos derniers achats   27/07/13, 10:53 pm

Dernier achat (qui remonte à plusieurs semaines)

Autarcie - Horizons Funestes : Aussi crade que S.I.D.A., aussi haineux et remonté contre la société. Mais tout de même du bon matériel. J'apprécie notamment le morceau "Citadelle", une hymne à la résistance. Un autre morceau parle de whisky et de coma éthylique en pleine forêt, dans les orties... Pour vous planter le décor, c'est une sorte de BM punk et dégueulasse, avec une gratte mal accordée, mais c'est particulièrement jouissif à écouter quand on est énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemindehaine.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos derniers achats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos derniers achats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 43 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos derniers achats ...
» Quels sont vos derniers Achats Metal ?
» Vos derniers achats
» Vos derniers achats culturels
» Vos derniers achats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chaos Sonore :: Metal Extrême-
Sauter vers: